Une petite excursion en Toscane !

Aujourd’hui en ce début d’automne, je vais vous parler de voyage.

Et quoi de mieux que l’Italie pour s’évader un peu du quotidien ? Donc, préparez votre valise et vos lunettes de soleil, car je vous emmène en Toscane pendant quelques minutes !

J’espère que cet article vous donnera envie d’aller découvrir ( ou redécouvrir ) cette région magnifique pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur au point de l’évoquer à plusieurs reprises dans mon premier roman et d’en faire la région natale de Valentino Massari, mon tueur à gages de héros.

Je précise que toutes les photos qui illustrent cet article sont les miennes.

Je vais commencer par la capitale de la Toscane, Florence, le berceau de la Renaissance italienne. Comme j’ai reçu une formation d’historienne de l’art, je suis particulièrement sensible à tous ces somptueux monuments étudiés en cours. Mais rassurez-vous, je ne vais pas vous assommer avec moult détails historiques et architecturaux, mon approche sera avant tout touristique.

Ci-dessous la cathédrale emblématique Santa Maria del Fiore :

P1050066

Florence est un musée à ciel ouvert constellé d’églises, de musées et de palais. Mon conseil : si vous avez le temps, commencez par l’embrasser du regard dans son ensemble avant d’aller la visiter. On bénéficie d’un panorama à couper le souffle sur la Piazza Michelangelo ( place Michel-Ange ) qui surplombe toute la ville. Voici la vue en question :

P1040868

Bien entendu, la cathédrale est également une étape incontournable la première fois que l’on foule les pavés de Florence. Elle est la cinquième plus grande d’Europe et le début de sa construction date de la fin du XIIIème siècle. La façade à elle seule vaut le détour, voyez plutôt le fastueux décorum qui orne le marbre polychrome :

P1040912

En ce qui concerne l’intérieur, je vous avoue ne pas avoir été spécialement éblouie à l’exception des fresques peintes sur la coupole et des vitraux, car en-dehors de ces détails, la nef est relativement simple et dépouillée. J’ai été bien plus époustouflée par l’intérieur de la Basilique Saint-Pierre à Rome, qui est beaucoup plus grandiose et majestueuse. Evidemment, ce sont mes goûts, ils n’engagent que moi.

Le célèbre dôme rouge ( une merveille architecturale, novatrice pour l’époque ) a été conçu par Brunelleschi au XVème siècle et le campanile ( la tour ) a été édifié par Giotto au XIVème, même s’il ne l’a pas achevé lui-même. Ce campanile culmine à 84 mètres et comporte plus de 400 marches. Certes, il faut les monter ces marches, mais quelle récompense là-haut ! La vue est très sympa, la preuve :

Flâner dans les rues de Florence est un réel plaisir. A quelques pas de la cathédrale, allez faire un tour sur la vaste Piazza della Signora qui donne sur le Palazzo Vecchio et la galerie des Offices où est ( entre autres ! ) exposée la statue du David de Michel-Ange. Il vaut mieux réserver en avance si vous envisagez de visiter la galerie, il y a toujours beaucoup de monde apparemment. Ce palais-musée abrite une des plus belles collections d’art au monde, des chefs-d’œuvres de Leonard de Vinci, Michel-Ange, le Caravage, Raphaël, Titien, Rembrandt, Botticelli pour ne citer que les artistes les plus connus.

Puis dirigez-vous vers l’Arno, le fleuve qui passe à Firenze, afin de vous balader sur le Ponte Vecchio, le pont typique renommé pour ses boutiques de bijoux de luxe.

P1040869

Bien entendu, il y a de nombreuses autres choses à voir à Florence ( Galleria dell’Academia, Palazzo Pitti acquis par la famille Médicis, basilique Santa Croce, église Santa Maria Novella… ) mais je vous ai listé les incontournables ( selon moi ). Je n’y ai passé qu’une journée, je n’ai donc pas pu tout visiter.

A présent, quittons notre Florence surpeuplée pour aller quelques kilomètres plus loin dans la campagne Toscane au cœur du village médiéval de San Gimignano. La particularité de ce joli village pittoresque, la voici : ses nombreuses tours. Il n’en reste plus que 13 à l’heure actuelle, mais à l’époque médiévale, il y en avait 75 !

DSC09852

Ce village est perché sur une colline. Par conséquent, on a une vue superbe sur la campagne toscane : cyprès, vignes et oliviers s’offrent à nos yeux émerveillés.

Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à aller déguster une succulente glace à la Gelateria Dondoli située sur la Piazza della Cisterna. Un choix incroyable de parfums et un rapport qualité-prix au top ! Sinon, baladez-vous dans les petites rues de San Gimignano et savourez pleinement la dolce vita qui imprègne l’atmosphère.

Je n’ai pas eu l’occasion de visiter Sienne ( quel dommage, je sais déjà que j’aurais adoré aussi cette ville ! ), mais je vais rapidement aborder Pise. Alors, que dire de Pise… En toute franchise, à part la tour et ses alentours, il n’y a pas grand-chose à voir. La ville est un peu tristounette et fade à mon sens, j’ai été un chouia déçue. En revanche, le site de la Piazza dei Miracoli est tout de même remarquable, je pense qu’il vaut le coup de s’y attarder deux petites heures.

Nous avons donc la fameuse tour, la cathédrale et le baptistère, trois monuments sublimes d’une blancheur immaculée qui émergent au milieu d’une vaste étendue de pelouse. La tour est en fait le campanile de la cathédrale. Elle a commencé à pencher dès le début de son édification au XIIème siècle à cause d’un affaissement du sol. Haute de 58 mètres, elle est sécurisée et ouverte au public.

P1040836

Je vais terminer cet article par un endroit peut-être un peu moins connu des touristes français. Il s’agit de Monte Argentario, une charmante commune située sur une presqu’île dans le sud de la Toscane. Criques aux eaux turquoises, bateaux de plaisance, maisons colorées, un rêve éveillé. Elle n’est pas loin de l’île du Giglio, juste à côté de laquelle a eu lieu le dramatique naufrage du Costa Concordia en 2012.

P1050093

P1050101

P1050110

P1050109

Voilà, mon petit tour d’horizon en Toscane s’achève en douceur !

Comme avez dû le sentir, je suis amoureuse de cette région d’Italie. Les pâtes, les glaces et les pizzas sont un régal ( en général du moins ! Il y a aussi des attrape-touristes, comme partout… ) sans parler du chianti, le vin rouge propre à la Toscane. Quant à Florence, elle est réputée notamment pour la mode, les bijoux et la maroquinerie. J’ai d’ailleurs acheté un superbe sac en cuir véritable, noir et camel, dans une élégante petite boutique près du Duomo, qui m’a coûté, si mes souvenirs sont justes, une cinquantaine d’euros seulement.

J’espère vous avoir donné envie d’aller voir tout cela par vous-mêmes 😉

En attendant, bonne soirée à tous !

1 réflexion au sujet de “Une petite excursion en Toscane !”

  1. Merci beaucoup !!
    Je suis fan de vieilles pierres et effectivement ça donne bien envie d’aller y faire une tour.
    Merci pour ces photos représentatives de cette belle architecture.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s